J’avais tellement envie d’un week-end à la campagne. Donc vendredi, à 14 h, j’ai sauté dans une voiture direction Barryville, Etat de New York…
Euh… Barryville ? C’est où, ça ?!

D’accord, moi non plus, je n’en avais jamais entendu parler avant, mais c’est une petite ville des Catskills, sur les rives du fleuve Delaware (donc un cadre idyllique), et seulement à deux heures de NY. Si vous avez des envies de week-end au vert dans une ville au calme, voilà quelques conseils :

Pour séjourner : Hillside Schoolhouse, un hôtel de deux chambres dans un ancien internat construit en 1893 et récemment rénové par Bronson Bigelow et sa femme. C’est un peu comme la grande maison de campagne de vos rêves, avec des parties communes au premier étage : cuisine salle à manger, disques et jeux de société à disposition. Nous, on a eu l’hôtel rien que pour nous les deux premières nuits, et c’était comme si on était à la maison. Je vous conseille d’y aller avec des amis ou de louer les deux chambres pour avoir l’endroit rien qu’à vous. Le bonheur absolu.

Pour manger : The Heron. Ce restaurant qui sert des produits de la ferme est à environ 30 mn en voiture de Hillside Schoolhouse et sert le meilleur poulet frit que j’aie jamais mangé. Les serveurs sont adorables, la nourriture et les cocktails divins. Un peu comme ce qu’essaient de reproduire la plupart des restos de Brooklyn, sauf que là c’est vraiment authentique. Et surtout, goûtez les desserts.

Pour le shopping : Nest. Cette boutique est juste en face de The Heron à Narrowsburg et propose une super sélection de mobilier vintage à des prix relativement raisonnables (enfin, comparé à Manhattan). Anna, la propriétaire, a travaillé pour W et Vogue avant d’ouvrir sa boutique et de lancer sa collection d’objets brésiliens artisanaux également vendus sur place.

A faire : Le sentier Mongaup River Trail. Bon, je me suis fait mal au dos donc je n’ai pas pu faire de kayak mais j’ai réussi à faire cette petite rando : 6 km de bonheur bucolique absolu (oui, ce sont des barrages construits par des castors) qui mènent jusqu’à un petit cimetière datant des années 1800. Un peu étrange, mais tellement unique.

upstate guide travel garance dore photos
upstate guide travel garance dore photos
upstate guide travel garance dore photos