Le matin: Mon rituel de soins est principalement constitué de produits que je fais moi-même, ou de produits qui sont faits par des amis à moi. J’adore fabriquer mes propres produits, comme ça je sais exactement ce que je mets sur ma peau.

La première chose que je fais le matin, c’est de me brosser les dents avec ma brosse en bambou et mon dentifrice maison à base de bicarbonate de soude, huile de noix de coco, stévia, et huile essentielle de menthe poivrée. Ensuite, je me lave le visage avec de l’eau chaude et un linge en coton bio. Puis je l’hydrate avec diverses huiles : amande douce ou jojoba, en fonction de mon humeur.

En général, je ne me maquille que si je passe devant la caméra. Comme j’ai le teint clair, je mets un peu de blush, une poudre bronzante Well People et du mascara Jane Iredale. Sinon, juste une peau nette et une huile hydratante.

Pendant la journée: J’ai toujours de quoi m’hydrater, en général du beurre de karité, comme ça je peux en mettre sur mes lèvres, mes mains, ou même comme soin illuminant. J’ai aussi du blush en stick que j’applique au doigt. Si j’ai une longue journée de boulot devant moi et que je sors après, j’ai de l’huile essentielle de menthe poivrée pour me rafraîchir l’haleine. Je mets tout ça dans mon cabas en toile – je déteste les sacs à main – et ça me suffit pour la journée.

Le soir: Quand je rentre chez moi le soir, je me démaquille avec de l’huile d’olive, un linge en coton blanc et de l’eau chaude. Je me lave le visage avec un savon fait par mon amie Tara de chez Meow Meow Tweet, j’enlève mes lentilles de contact, et je m’hydrate le visage avec mes différentes huiles. Ensuite, il n’y a plus qu’à se brosser les dents et au lit !

Ce que j’ai appris de plus important concernant la beauté depuis que je privilégie le mode Zéro Déchet, c’est que je n’ai pas besoin d’avoir des milliards de produits pour me sentir ou être belle. Je n’ai besoin que de cinq produits pour faire ce que je veux et je peux tous les faire moi-même, donc ça m’évite de m’exposer à des produits toxiques, d’accumuler les emballages inutiles, et j’économise du temps et de l’argent.